TUINA

La complexité de nos vies et les exigences de la société dite « moderne » ont souvent pour effet de disperser notre énergie. Il arrive que l’on ressente le besoin de se re-centrer ; de revenir à l’essentiel, le basique, la source.

fleur 3

Au début de son existence, l’enfant est avant tout un être sensoriel. Le mouvement de bercement est l’un des codes de communication proposés par l’adulte. Plus tard l’apprentissage du langage permettra le développement d’une plus grande autonomie de l’enfant. Et les bercements feront place à la lecture d’histoires.

Reprendre contact avec le corps par le biais des massages, c’est vouloir retrouver un mode de communication sensorielle avec la conscience de notre singularité ; tourner son regard vers l’intérieur et se mettre à l’écoute des mouvements internes qui font de nous des êtres vivants.

fleur 4

Le tuina (tui = pousser ; na = saisir) est une pratique de massage qui travaille dans le sens des équilibres des énergies dans le but de favoriser l’harmonie des fonctions du corps et de l’esprit.

equilibre B and W

Crédit : Jean-Baptiste Bucau

Le tuina vise à faire circuler librement l’énergie par l’intermédiaire du système des méridiens qui parcourent et irriguent le corps. Il est d’une grande efficacité en terme de prévention à chaque changement de saison.

fleur 2

Pendant le massage, la praticienne cherche à mobiliser l’énergie (Qi) du corps. En fonction de l’état énergétique de la personne, elle travaillera dans le sens de la tonification ou de la dispersion ou de l’harmonisation.

Le Tuina agit sur le sang et les fluides, régularise les fonctions des organes ; lubrifie les articulations favorisant ainsi leurs fonctions afin d’accroître le bien-être et la santé de la personne.

fleur 1

Les manipulations font appel à un large éventail de techniques (pressions, frottements, tapotements, frictions, étirements, vibrations…) que la praticienne exécute avec ses mains, ses coudes ou ses avant-bras selon la zone anatomique à traiter.
Les mouvements sont variés :
– massage
– traction des membres
– stimulation des points d’acupuncture.
fleur 4
Dans les arts énergétiques chinois, on parle souvent d’un poing fermé qui demeure vide en son centre. L’image correspondante pourrait être celle d’une main qui tient un oiseau. Elle ne doit ni l’étouffer, ni le laisser échapper. Appliqué au massage, on parlera d’un mélange de fermeté (yang) et douceur (yin).
fleur 2
Les séances se pratiquent sur table.Le massage se fait à l’huile.
Il vous est demandé de vous mettre en sous-vêtements.
Il arrivera que la praticienne ait recours aux ventouses ou à la moxibustion.
Chaque séance est précédée d’un entretien pour cerner les besoins.
http://www.jbaptistebucau.com/

Crédit photo : Jean-Baptiste Bucau

Publicités